Small Fonts Default Fonts Large Fonts

Plus de 2000 récréations et problèmes mathématiques !

Ce site a été créé en souvenir de DIOPHANTE, mathématicien grec, qui nous a laissé de remarquables ouvrages d'arithmétique. L'objectif est de constituer une vaste bibliothèque de problèmes mathématiques avec les énoncés et les solutions classés par thèmes et selon leur niveau de difficulté et de proposer chaque mois plusieurs problèmes à la sagacité des lecteurs qui ont toute latitude pour envoyer leurs réponses.

Avertissement

Tous les problèmes sont identifiés par un niveau de difficulté :

Très facile

Facile

Moyen

Difficile

Très difficile

Variable

 

D'autre part, les problèmes se traitent généralement à la main et sont alors repérés par l'icône

 

Pour faciliter leur résolution, l'ordinateur peut être utile. Dans ce cas, vous verrez apparaître aussi cette icône

 

Quand l'ordinateur est indispensable, l'icône figure seule.

 

Pour avoir accès aux solutions de chaque problème, cliquez sur solution.

 

Les figures et les graphes ont été réalisés grâce au logiciel Declic.

Avertissement
Open/Close
C217. En mémoire de Diophante Imprimer Envoyer
C. Cryptarithmes, sudoku et opérations codées
calculator_edit.png  

Faisons une entorse à l'histoire : Diophante n'est pas né à Paris mais à Alexandrie mais pour la résolution de ce cryptarithme, il nous pardonnera cette erreur.

On considère l'expression: N E T I T I D I O P H A N T E D I O P H A N T E D I O P H A N T E ........  le mot DIOPHANTE se répétant une infinité de fois.

La résolution du cryptarithme consiste non seulement à trouver la valeur de chaque lettre mais aussi à intercaler dans l'expression les trois symboles (pas nécessairement dans cet ordre) : / (division), (virgule précédant la partie décimale) et = (signe égal) de façon à faire apparaître les deux membres de  l'égalité qui sert de base au cryptarithme..

Par exemple les deux symboles  / et = intercalés dans le mot  PARIS pourrait donner PA / R = IS dont l'une des solutions est 86/2 = 43

On rappelle les règles de base de tout cryptarithme:

Chaque lettre représente toujours le même chiffre. Le E accentué dans "né" a même valeur que le E. Deux lettres différentes représentent deux chiffres différents. Aucun des nombres représentés par un mot ne commence par zéro.


 
RSS 2.0 Our site is valid CSS Our site is valid XHTML 1.0 Transitional