Small Fonts Default Fonts Large Fonts

Plus de 2000 récréations et problèmes mathématiques !

Ce site a été créé en souvenir de DIOPHANTE, mathématicien grec, qui nous a laissé de remarquables ouvrages d'arithmétique. L'objectif est de constituer une vaste bibliothèque de problèmes mathématiques avec les énoncés et les solutions classés par thèmes et selon leur niveau de difficulté et de proposer chaque mois plusieurs problèmes à la sagacité des lecteurs qui ont toute latitude pour envoyer leurs réponses.

Avertissement

Tous les problèmes sont identifiés par un niveau de difficulté :

Très facile

Facile

Moyen

Difficile

Très difficile

Variable

 

D'autre part, les problèmes se traitent généralement à la main et sont alors repérés par l'icône

 

Pour faciliter leur résolution, l'ordinateur peut être utile. Dans ce cas, vous verrez apparaître aussi cette icône

 

Quand l'ordinateur est indispensable, l'icône figure seule.

 

Pour avoir accès aux solutions de chaque problème, cliquez sur solution.

 

Les figures et les graphes ont été réalisés grâce au logiciel Declic.

Avertissement
Open/Close
A459. Arithmétique au Paradis Imprimer Envoyer
A4. Equations diophantiennes
calculator_edit.png  

Au Paradis, Diophante et Saint Pierre ont le dialogue suivant:

-          D : Je viens de croiser trois belles âmes qui sont arrivées au Paradis il y a respectivement a , b et c années. Les trois entiers (a,b,c)forment un triplet pythagoricien primitif (a,b et c sont premiers entre eux et a2 + b2 = c2). Pouvez-vous me donner les trois entiers a, b et c ?

-          P : Depuis que j'ai les clés du Paradis, j'ai observé un bien grand nombre de triplets pythagoriciens primitifs. Il me faudrait des heures et des heures pour les énumérer tous.

-          D : Si j'ajoute le même chiffre x devant chacun des trois nombres a,b et c, j'obtiens trois entiers qui constituent un autre triplet pythagoricien primitif. Pouvez-vous me donner x, a, b et c ?

-          P : Cette fois-ci, je sais répondre et la solution est unique.

Trouver x, a, b et c et justifier l'unicité de la solution.

 

Post Scriptum du 10 juillet 2009: Jean Moreau de Saint Martin nous signale avec humour qu'après un certain temps passé au purgatoire il a démontré que l'unicité de la solution trouvée par Saint Pierre n'est vraie que si l'ancienneté des entrées au Paradis ne dépasse pas l'âge de l'humanité (4 millions d'années par hypothèse) mais qu'à l'inverse il y a une infinité de solutions avec a,b et c quelconques. A vous de le démontrer




Jean Moreau de Saint Martin,Pierre Henri Palmade,Claudio Baiocchi,Daniel Collignon,Pierre Jullien et Philippe Laugerat ont trouvé la solution (x,a,b,c) = (1,5,12,13) et ce sont les trois premiers nommés qui ont poussé les investigations montrant que cette solution contrairement à ce que dit l'énoncé n'est pas unique. La solution suivante avec des triplets primitifs est (1,78 000,23 765 561, 23 765 689) et il en existe une infinité . A la décharge de Saint Pierre, celui-ci a trouvé des statistiques très défaillantes quand il est monté lui-même au Paradis il y a un peu moins de 2000 ans!

 

 
RSS 2.0 Our site is valid CSS Our site is valid XHTML 1.0 Transitional