Small Fonts Default Fonts Large Fonts

Plus de 2500 récréations et problèmes mathématiques !

Ce site a été créé en souvenir de DIOPHANTE, mathématicien grec, qui nous a laissé de remarquables ouvrages d'arithmétique. L'objectif est de constituer une vaste bibliothèque de problèmes mathématiques avec les énoncés et les solutions classés par thèmes et selon leur niveau de difficulté et de proposer chaque mois plusieurs problèmes à la sagacité des lecteurs qui ont toute latitude pour envoyer leurs réponses.

Avertissement

Tous les problèmes sont identifiés par un niveau de difficulté :

Très facile

Facile

Moyen

Difficile

Très difficile

Variable

 

D'autre part, les problèmes se traitent généralement à la main et sont alors repérés par l'icône

 

Pour faciliter leur résolution, l'ordinateur peut être utile. Dans ce cas, vous verrez apparaître aussi cette icône

 

Quand l'ordinateur est indispensable, l'icône figure seule.

 

Pour avoir accès aux solutions de chaque problème, cliquez sur solution.

 

Les figures et les graphes ont été réalisés grâce au logiciel Declic.

Avertissement
Open/Close
G159. Les deux pièces de monnaie Imprimer Envoyer
G1. Calcul des probabilités
calculator_edit.png  

J’ai deux vieilles pièces de monnaie l’une la plus petite en or et l’autre en argent que l’on peut assimiler à deux cylindres droits parfaits. Leurs tranches ont même dimension arrondie au centième de millimètre le plus proche et sont assez épaisses pour que les pièces lancées* en l’air retombent sur la tranche avec les probabilités p1> 0 pour la pièce en or et p2 > 0 pour la pièce en argent. Quand je lance chacune des deux pièces, les probabilités d’obtenir pile et face sont identiques.
Je lance la pièce en or plusieurs fois de suite jusqu’à obtenir au moins une fois les trois configurations pile, face et tranche. J’observe qu’après de très nombreuses expériences, j’y parviens en moyenne à l’issue de huit lancers.J’opère de la même manière avec la pièce en argent et je constate qu’il faut aussi huit lancers en moyenne pour obtenir les trois configurations. La pièce en argent a un diamètre de 49 mm. Quel sont,arrondis au mm le plus proche,le diamètre et l’épaisseur de la tranche de la pièce en or ?


G159

Nota : les lancers peuvent être réalisés avec un tapis de sol recouvert d’un adhésif. Si la pièce tombe sur la tranche comme le montre la première figure ci-dessus, le tapis maintient la pièce sur sa tranche. A l’inverse,si elle tombe côté pile (ou face), ce sera le côté face (ou pile) qui apparaîtra.


 
RSS 2.0 Our site is valid CSS Our site is valid XHTML 1.0 Transitional